News

You are here:

Fin de vie : l’Ordre des médecins n’estime pas nécessaire une clause de conscience spécifique


Une semaine avant l’examen en séance publique de la proposition de loi des députés Alain Claeys (PS) et Jean Leonetti (UMP) « créant de nouveaux droits en faveur des malades et des personnes en fin de vie », le Conseil national de l’Ordre des médecins (CNOM) indique qu’il ne juge pas nécessaire d’instaurer une clause de conscience spécifique sur ce sujet.
Source: www.lequotidiendumedecin.fr
See on Scoop.itSanté & Médecine