News

You are here:

Les jeunes cancérologues accros aux applications sur smartphone


“Jamais sans mon appli !”, c’est ainsi que l’on pourrait résumer les travaux réalisés par une équipe de jeunes cancérologues spécialisés en radiothérapie. Publiés récemment par le très sérieux Journal of Radiation Oncology, ils explorent à la fois les bénéfices apportés par les applications et les inquiétudes suscitées. Les explications du Dr Jean-Emmanuel Bibault, président de l’Association des internes en oncologie radiothérapie (qui compte plus de 200 membres), l’un des signataires de ce travail.
Source: www.lepoint.fr
See on Scoop.itSanté & médecine


Des cellules du cerveau capables de se transformer en cellules souches dans la dent ?


Vous vous souvenez peut-être de cette étude américaine qui avait montré l’efficacité du laser dans le traitement des caries. Cette méthode visait à activer les cellules souches de la dent, afin de régénérer la dent cariée. D’où provenaient ces cellules souches ? La question ne se posait pas. Mais aujourd’hui, des chercheurs ont percé le mystère de leur origine : elles proviendraient de la transformation d’un certain type de cellules du système nerveux : les cellules gliales.
Source: www.allo-medecins.fr
See on Scoop.itSanté & médecine


Le secteur de la santé en Europe passe à côté du Big Data, selon IDC


Le secteur de la santé en Europe est toujours dans le doute en ce qui concerne l’intérêt du Big Data, selon le cabinet d’études IDC. Selon une enquête réalisée par IDC, seulement 16% du secteur non hospitalier a l’intention d’investir dans le Big Data et l’analyse de données, dans les 24 mois qui viennent, et ce taux tombe à 6% dans le secteur hospitalier.
Source: www.larevuedudigital.com
See on Scoop.itSanté & médecine


Découverte d’un nouveau virus résidant dans les intestins de la moitié de la population


Le microbiote humain (flore microbienne) n’en finit pas d’intéresser les chercheurs, et régulièrement, la science nous livre de nouvelles découvertes à propos du peuple de bactéries, virus et champignons que nous hébergeons. En effet, nous ne vivons et ne dînons pas seuls, mais en compagnie de trillions d’amis (on estime que chaque individu abrite plus de 100 000 milliards de bactéries et 3 000 milliards de virus).
Source: www.comparateurmedicament.com
See on Scoop.itSanté & médecine